Cenacolo del Monte Verità 2016

>

 

La novice

 

Des couleurs plus tranchées, davantage de bijoux. Des brushings plus fiers et des chevelures masculines plus longues. À l’exception de ces quelques artifices, les notables, les mécènes, les sponsors sont les mêmes à Genève et à Ascona. Riches, névrosés et pleins d’ennui. Au milieu d’eux, du prosecco, du vino bianco, rosso, elle est là. Perdue dans ses baskets fatiguées, triturant son t-shirt et se retenant de mâchouiller ses cheveux. Elle a dix-neuf ans. Elle écrit, elle veut écrire. Et elle ne comprend pas. Elle ne comprend pas le cocktail, l’argent, les gens importants. Elle aimerait se raccrocher aux quelques écrivains qu’elle reconnaît, mais leur tenue chic et décontractée, leur rire, leur cour l’en empêchent. Ce soir, elle se confronte pour la première fois au hiatus. Le hiatus entre l’artiste et l’amateur d’art. Le hiatus entre le pauvre qui quémande quelques sous pour créer et le riche qui donne pour se frotter à la passion du bohème. Aujourd’hui, elle est ballotée par le courant, mais bien vite, elle saura nager dans la mare. Pourtant, elle mériterait de ne plus jamais y mettre le moindre orteil.

 

>