les minuscules

 

Le roumain

 

Les yeux verts, la peau caramel, un joli petit visage déterminé. Elle exige d’explorer le tram. Sa mère l’appelle, en roumain, il me semble. Des paroles qui se comprennent dans toutes les langues – fais attention, viens ici, sois sage. Contrariée, la petite est assise d’autorité. Elle fronce les sourcils, souffle de colère. Maman lui laisse son sac à main en guise de trêve. La fillette joue avec la fermeture éclair, puis m’explique, toujours en roumain, les stylos, bonbons et rouges à lèvres que contient le magnifique sac de maman. Ses petits doigts rencontrent alors une inconnue. Elle sort la chose du sac, la tripote, l’examine. Un carré enveloppé de plastique vert. Une serviette hygiénique qu’elle me tend en me demandant mouchoirs ? Maman rougit et croise mes yeux. Le rire aussi se comprend très bien en roumain.

<

<