les minuscules

 

Le souvenir

 

Se souvenir des crocus qui perçaient dans le jardin de grand-maman. Et du 4X4 qui patinait sur les routes du Maine. Et du gravier que les garçons cachaient bien au milieu des boules et me lançaient en plein visage. Se souvenir du sang sur le blanc et des larmes dans la bouche. Et puis de l'hiver coréen avec sa glace indestructible sous la poudre balayée par un vent terrible. Se souvenir de la montagne, du bruit sous les pieds, sous les chaussures de ski. Et de la joie de s'y jeter en combi de gamine, juste à quelques mètres du feu de bois. Se souvenir de la peau brûlée par la chute au milieu du schuss. Se souvenir et se réjouir. Se réjouir que les bus n'avancent pas, se réjouir d'une heure à passer sous les flocons.

Se souvenir et se réjouir. Cet hiver, il a neigé à Genève.

 

<

<