Le café

J’ai envie d’un bon café serré comme on peut en boire par ici. Mais mon hôte est un peu gêné. C’est qu’à Sétif, des cafés mixtes, il n’y en a pas. Qu’importe, si je suis prête à prendre le risque, il m’emmène dans son café favori. De vieilles photographies en noir et blanc, des miroirs, des journaux à disposition, un lieu agréable. Sans femme. Les garçons et les hommes discutent, rient, passent le temps. On s’habitue vite à ma présence, personne ne connait mon père, mes frères, mes oncles, mes cousins, je ne fais honte à personne. Le café, comme toujours, est fort, et bon. Et tout heureux, le patron me l’offre. 

Écrit dans le cadre d'un voyage de recherche financé par Pro Helvetia

Minuscules
Cartes postales
Multikulti
La bibliothèque
Le mémorial
Le Français
Le service
Le train
le café
La restitution
Blanchité en pays noir
Le fils
La petite
Performance
Les invitées
Le matin
Les revenants
La place
Le regard
Le papa
Dans la prison
Une orange sur les toits d’Alger
Le restaurant
La statue
Le café
Le cimetière
Le twerk
Le petit-déjeuner
Le hammam
Le départ
Les voeux
le quai
Sur la route
L’exemple
Le déconfinement
La caissière
Le torse
La rumba
La robe rouge
La photo
La différence
Le sable
Le duo
Le scotch
La fermeté
Le bonbon
Le portique
Kigali
La solidarité
Theo
Le parapluie
La nantie
La plage
Le prix
Bisesero
Le piano
Le peso
L’affiche
Le dancefloor
Le spectacle
La chanson
Le beignet
La déficience
La preuve
L’avion
La soudure
La pluie
Le papillon
La descente
Le cri
Le trouble
Le parfum
Le coach
Le mérite