Le matin

Sur un toit de Cotonou, je mange un ananas et protège mon gâteau à la farine de manioc des attaques des oiseaux. Les lézards se contentent de me regarder de loin, profitant du soleil matinal. Il faut être en hauteur pour savourer ce calme. Des rues, monte le bruit de la circulation ­– zems, voitures et camions – des chantiers alentour – mortier, menuiserie et électricité – et de toutes ces âmes qui s’agitent dès le lever du jour – marchandes, artisans et chômeurs courant en tout sens à la recherche d’un job. Les toits de Cotonou, c’est beau. Et la rue, plus encore.  

Minuscules
Cartes postales
Voeux24
Multikulti
La bibliothèque
Le mémorial
Le Français
Le service
Le train
le café
La restitution
Blanchité en pays noir
Le fils
La petite
Performance
Les invitées
Le matin
Les revenants
La place
Le regard
Le papa
Dans la prison
Une orange sur les toits d’Alger
Le restaurant
La statue
Le café
Le cimetière
Le twerk
Le petit-déjeuner
Le hammam
Le départ
Les voeux
le quai
Sur la route
L’exemple
Le déconfinement
La caissière
Le torse
La rumba
La robe rouge
La photo
La différence
Le sable
Le duo
Le scotch
La fermeté
Le bonbon
Le portique
Kigali
La solidarité
Theo
Le parapluie
La nantie
La plage
Le prix
Bisesero
Le piano
Le peso
L’affiche
Le dancefloor
Le spectacle
La chanson
Le beignet
La déficience
La preuve
L’avion
La soudure
La pluie
Le papillon
La descente
Le cri
Le trouble
Le parfum
Le coach
Le mérite