La différence

À l’école des riches, les enfants noirs, les enfants blancs et les enfants métisses jouent et apprennent ensemble. Ici, l’argent de papa offre le soulagement d’oublier cette drôle d’idée de race au profit du pouvoir nettement plus tangible des grosses voitures, du nombre de domestiques, du brillant des vêtements de marque et autres espaces inutiles dans les maisons. Ils ne comprennent pas encore, pas précisément, à quel jeu cruel ils ont déjà gagné. De beaux enfants, gentils, tendres. À peine stimulés, ils débattent, écrivent, se jettent dans la créativité que je leur propose. Des enfants intelligents, innocents. Et pourtant. Pourtant, dans la classe, un petit garçon est seul au milieu des autres, on ne lui parle pas, on se moque de ses yeux, de son accent, de son écriture, se disant que de toute manière, il ne comprend rien, le « tching tchong ». Un enfant qui parle mandarin, un gamin porteur d’une culture millénaire parmi les plus déterminantes pour notre monde. Un petit garçon d’une différence trop exotiquepour s’éviter la cruauté de ses camarades métisses, noirs et blancs.  

Minuscules
Cartes postales
L’exemple
Le déconfinement
La caissière
Le torse
La rumba
La robe rouge
La photo
La différence
Le sable
Le duo
Le scotch
La fermeté
Le bonbon
Le portique
Kigali
La solidarité
Theo
Le parapluie
La nantie
La plage
Le prix
Bisesero
Le piano
Le peso
L’affiche
Le dancefloor
Le spectacle
La chanson
Le beignet
La déficience
La preuve
L’avion
La soudure
La pluie
Le papillon
La descente
Le cri
Le trouble
Le parfum
Le coach
Le mérite